Le psoriasis est-il causé par le stress?

Mode de vie

Synopsis

Le stress ne cause pas le psoriasis. Toutefois, il peut contribuer aux poussées. Nos experts ont fait remarquer que les personnes qui subissent beaucoup de stress présentent souvent des symptômes graves de psoriasis. De nombreux patients affirment que leur première poussée est survenue après un incident ou un moment particulièrement stressant dans leur vie.

Nos experts ont également expliqué que le psoriasis est causé par de multiples facteurs, y compris l’environnement et la génétique. Bien que le stress lui-même ne cause pas le psoriasis, il peut en aggraver les symptômes ou parfois provoquer une poussée.

Enfin, la gestion du stress, particulièrement le stress psychologique ou émotionnel, peut avoir un effet bénéfique sur le psoriasis. Dans ses commentaires, Sandra Walsh offre quelques conseils sur des programmes et des thérapies qui peuvent aider les gens à composer avec le stress. Plusieurs des experts ont mentionné que plus de personnes atteintes de psoriasis souffrent d’anxiété et de dépression que dans la population générale. Le stress peut compliquer ces affections. En trouvant l’aide et le soutien nécessaires pour composer avec le stress, l’anxiété et la dépression, une personne pourrait réussir à réduire ses symptômes de psoriasis.

Pour en savoir plus

Réponses d'experts

Dr Marc Bourcier:

 Le stress ne cause pas le psoriasis, mais il a un effet sur la maladie. Un niveau de stress élevé a tendance à aggraver les symptômes du psoriasis.

Nous distinguons généralement entre deux types de stress : le stress physique (qui peut être causé par une infection, une hospitalisation, une chirurgie, une fracture, etc.) et le stress psychologique (causé par les situations de travail, les situations familiales, le deuil, etc.).

Lorsque les patients parlent des premières manifestations du psoriasis, ils les associent souvent à un événement stressant, et, la plupart du temps, le facteur stressant initial est de nature psychologique.

Le psoriasis comporte une composante génétique, ce qui signifie que la maladie ou la possibilité de la maladie est déjà présente chez l’individu. À un certain moment, un facteur quelconque déclenche un état inflammatoire, et les symptômes du psoriasis se manifestent. Ce facteur déclencheur est très souvent le stress. Toutefois, nous ne comprenons pas encore comment le processus fonctionne.

Après l’apparition initiale du psoriasis, la personne en sera atteinte toute sa vie.

Lorsqu’une personne souffre déjà de psoriasis, le stress a tendance à aggraver ses symptômes et peut également déclencher des poussées. Le stress a un effet sur le système immunitaire. Étant donné que le psoriasis est lié au système immunitaire, il est facile de voir qu’il existe un lien entre les deux.

L’anxiété et la dépression sont deux comorbidités fréquemment associées au psoriasis. En fait, près de 25 % des patients atteints de psoriasis modéré à grave souffrent d’anxiété ou de dépression. C’est certain qu’il existe un lien entre le stress, l’anxiété, la dépression et le psoriasis.

Le stress ne cause donc pas le psoriasis, mais il peut déclencher la première manifestation de la maladie et aggraver les symptômes chez les personnes qui en souffrent déjà.

Pour en savoir plus
Sandra Walsh:

De nombreux patients croient que le stress est la principale cause de leurs poussées. Nous savons qu’un stress chronique peut aggraver le psoriasis chez certains patients et que cette aggravation de la maladie peut, à son tour, accroître le niveau de stress. Certaines personnes ont également signalé que leur première poussée de psoriasis est survenue à la suite d’un grand événement stressant.

D’après des résultats d’études, les gens qui affirment que le stress est un élément déclencheur de leur psoriasis présentent une baisse du taux de l’hormone cortisol et un élévation du taux de l’hormone épinéphrine pendant une période de stress. Ces hormones de stress gouvernent la réaction de lutte ou de fuite et aident notre organisme à répondre aux stimuli, à concentrer ses efforts et à régulariser les fonctions corporelles afin que nous puissions réagir à des événements stressants. Malheureusement, il s’agit de la réaction opposée à ce qu’on appelle la réponse normale au stress. On observe également cette réponse modifiée chez les patients atteints d’autres affections inflammatoires telles que la dermatite atopique, la polyarthrite rhumatoïde et les maladies inflammatoires de l’intestin. D’autres recherches sont nécessaires pour déterminer la raison de cette réponse et son lien avec l’inflammation et le psoriasis.

La réduction ou la gestion du stress peut permettre de réduire les symptômes ou les poussées. Bien que nous ne puissions pas éliminer le stress de notre vie, nous pouvons changer la façon dont nous y réagissons. Une aide professionnelle pour la gestion du stress est offerte dans le cadre de diverses pratiques telles que les séances de counseling professionnel ou de thérapie de groupe. La thérapie de réduction du stress fondée sur la pleine conscience est une forme de thérapie de groupe offerte dans de nombreux hôpitaux et de nombreuses cliniques privées. Il s’agit d’un programme de huit semaines qui permet d’apprendre la pratique de la pleine conscience, soit l’écoute de son corps et la concentration sur le moment présent. Il se peut que vous ayez besoin d’une recommandation de votre médecin pour participer à ce programme, qui peut être gratuit ou non. D’après les résultats d’une étude dans le cadre de laquelle on a fait jouer des enregistrements sur la pleine conscience pendant la photothérapie pour traiter le psoriasis, les patients ayant écouté les enregistrements ont constaté un soulagement de leur psoriasis de l’ordre de 50 % en 49 jours comparativement à 85 jours chez les patients qui n’ont pas écouté les enregistrements.

Si vous avez de la difficulté à composer avec le stress, demandez à votre médecin s’il y a des séances de counseling privé ou en groupe offertes dans votre région. Dans le cadre de ma pratique, je passe beaucoup de temps auprès des patients à leur parler de leur psoriasis et à les informer sur la maladie. Nous parlons de leur état émotif, et j’offre fréquemment de les aider à gérer leur stress ou leurs autres besoins émotionnels. Je recommande souvent un counseling personnalisé pour aider un patient à s’occuper de ses problèmes tels que le stress, l’anxiété, la dépression et la difficulté à composer avec une situation. Parfois, les patients ont besoin de soutien pour composer avec d’autres événements qui ont lieu dans leur vie.

Certains médecins et autres professionnels de la santé sentent qu’ils n’ont pas toujours le temps ou les ressources adéquates pour s’occuper de ces problèmes. Toutefois, selon mon expérience, il est utile pour les patients de savoir qu’il existe des ressources pour les aider à composer avec leur stress et gérer celui-ci. C’est pourquoi j’aborde souvent le sujet lorsque je leur parle.

Pour de plus amples renseignements sur les programmes de réduction du stress dans votre région, essayez d’effectuer une recherche dans Internet en utilisant les mots-clés « réduction du stress par la pleine conscience » et le nom de votre ville. Pour ceux qui n’ont pas accès à un ordinateur, essayez d’appeler un hôpital dans votre région. Il se peut que le programme soit offert par le Service de la santé mentale.

Pour de plus amples renseignements quant à la consultation d’un conseiller ou d’un thérapeute, visitez le site au www.cmha.ca/fr/

 

Pour en savoir plus
Andrew Gosse:

Non. C’est insensé de dire que le psoriasis est causé par le stress. Si le psoriasis était causé par le stress, tout le monde en serait atteint. Le stress, sous une forme ou une autre, fait partie de la vie de chaque personne, à l’exception d’une faible minorité. Et si la relaxation permettait de réduire les symptômes du psoriasis, beaucoup plus de patients atteints de la maladie participeraient à des cours de yoga ou de méditation.

Je me suis souvent demandé ce que les gens voulaient dire exactement lorsqu’ils employaient l’expression « réduire le stress ». Est-ce que cela signifie qu’il faut cesser de penser au travail ou aux engagements à la maison ou arrêter de se préoccuper de ses problèmes? Comment fait-on exactement pour atteindre ces objectifs? De plus, composer avec le psoriasis est un stress en lui-même. Est-ce que cela signifie que le psoriasis cause le psoriasis? Ce n’est pas logique. Le pire, c’est que le fait d’insinuer que le stress cause le psoriasis peut placer le fardeau de la maladie sur le patient qui en souffre, ce qui lui occasionne encore plus de stress!

Le stress n’est pas un état à profil unique. Les différents types de stress ont des effets variables. Chaque sorte de stress, p. ex. le stress attribuable au travail, celui attribuable à la relation conjugale, au fait d’être parent, ou à la situation financière, a une intensité différente. D’une certaine façon, le stress ressemble au cancer. En effet, le cancer n’est pas non plus une maladie à profil unique.

Toutefois, d’un point de vue rationnel, le stress a bien sûr des répercussions négatives sur l’organisme entier. Entre autres, on a montré que le stress demande un grand effort à l’appareil cardiovasculaire et nuit au bien-être mental. Peut-il exacerber les manifestations du psoriasis? Peut-il déclencher des poussées? Mon expérience ne me permet pas de le confirmer, mais je peux voir que cela a un certain sens. Étant donné que le stress a un effet négatif sur le système immunitaire, il est possible qu’il puisse aggraver ou exacerber les symptômes du psoriasis. Toutefois, le stress lui-même ne cause pas le psoriasis.

Pour en savoir plus