Étant donné que je souffre de psoriasis, je devrais faire de l’exercice, bien manger et adopter un mode de vie équilibré, mais j’en suis incapable. Est-il plus difficile pour les personnes atteintes de psoriasis de se discipliner?

Mode de vie

Synopsis

En effet, adopter de bonnes habitudes, notamment en matière d’alimentation et d’exercice physique, est un défi particulièrement difficile à relever pour les personnes atteintes de psoriasis. Cependant, les bienfaits d’un mode de vie sain sont notables. Les personnes atteintes de psoriasis ont donc intérêt à faire de leur mieux pour mettre toutes les chances de leur côté.

Pour en savoir plus

Réponses d'experts

Dr Ron Vender:

Il est important que les personnes atteintes de psoriasis reçoivent l’information nécessaire pour adopter un mode de vie sain, ce qui comprend une alimentation saine et un programme d’exercice physique. Malheureusement, les aspects psychosociaux du psoriasis, dont la gêne associée à l’état de la peau, entraînent très souvent une réduction des sorties en plein-air et de la fréquentation des espaces publics consacrés à l’exercice, comme les piscines et les centres de conditionnement physique. 

En informant vos amis et vos collègues sur le psoriasis, vous pourriez peut-être trouver un partenaire qui vous encouragerait à participer à de telles activités saines. Retenir les services d’un entraîneur personnel et d’un coach de vie saine ou d’un diététiste peut également s’avérer utile. Votre dermatologue ou votre fournisseur de soins primaires peut vous orienter dans la bonne direction.

De plus, la prise en charge de votre maladie et l’exploration des nouveaux traitements pourraient être les premiers pas vers une meilleure santé et une meilleure qualité de vie. 

Pour en savoir plus
Marie Achille:

Avoir de bonnes habitudes, comme bien dormir, bien manger et faire régulièrement de l’exercice peut être difficile, même dans les circonstances les plus favorables, et le psoriasis rend l’adoption d’un mode vie équilibré encore plus difficile. Le sommeil peut être perturbé en raison des démangeaisons, de la douleur et de l’inconfort. La pratique de l’exercice physique, surtout en période de poussée, peut être plus difficile en raison de la douleur (par exemple les douleurs articulaires associées au psoriasis, l’étirement de la peau causé par certaines activités et l’irritation de la peau causée par certains types de vêtements) et de la gêne suscitée par le fait d’être observé par les autres (comme à la piscine publique ou dans un cours de mise en forme). Étant donné que la prise en charge du psoriasis peut parfois occuper une bonne partie de la journée (application du traitement, lavage et changements fréquents de vêtements, augmentation de la fréquence des bains ou des douches), la personne atteinte a moins de temps pour trouver les bons aliments et cuisiner des repas santé. Parfois, vous avez peut-être même l’impression que le psoriasis gruge toute votre énergie.

Je conviens que ce n’est pas facile, mais je crois que la solution est de s’attaquer à chacun de ces problèmes par étapes. Il est également important de vous demander dans quelle mesure la difficulté que vous éprouvez à adopter de bonnes habitudes est attribuable au psoriasis ou à d’autres facteurs. Prenons l’exemple du sommeil. Si la douleur et les démangeaisons posent problème, vous avez intérêt à consulter votre médecin pour connaître les autres traitements ou les traitements complémentaires que vous pourriez envisager. Par contre, vos problèmes de sommeil ne pourraient-ils pas être attribuables à une mauvaise hygiène du sommeil (par exemple le fait de ne pas avoir de routine de fin de soirée, de ne pas bannir les appareils à écran de la chambre à coucher ou de consommer trop de caféine)? Changer ces habitudes est susceptible de vous aider, du moins pour ce qui est des facteurs qui ne sont pas liés au psoriasis. Le psoriasis étant par moments susceptible de restreindre la pratique de certaines activités physiques, il est également conseillé de dresser une liste de solutions de rechange dans laquelle vous pourrez puiser. Vous aurez ainsi plusieurs options. Pensez à des activités qui se pratiquent à l’intérieur, à l’extérieur, bien couvert, peu habillé, seul, avec d’autres personnes, en privé ou en public. Un spécialiste de l’exercice ou un physiothérapeute peut vous aider à accomplir cette tâche et vous suggérer des sports et des activités qui vous conviennent. Vous pouvez également vous trouver un partenaire pour entretenir votre motivation. À peu près tout le monde s’entend pour dire que cette stratégie est très efficace lorsqu’il s’agit d’adhérer à son programme d’exercice. En ce qui a trait à l’alimentation et aux soins personnels en général, si vous constatez un changement sur le plan de vos habitudes alimentaires (vous mangez moins ou plus) ou de votre poids (vous avez pris ou perdu du poids), si vous ressentez une lassitude constante, si vous avez des idées négatives, si vous vous découragez facilement, si vous n’avez pas d’intérêt pour la vie en général ou si vous vous sentez triste la plupart du temps, vous souffrez peut-être de dépression. Le cas échéant, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé mentale. Cette personne pourra vous aider à lutter contre les pensées négatives à l’origine du découragement et de la perte de motivation.

S’attaquer à ces problèmes exige des efforts, alors n’hésitez pas à vous tourner vers les autres pour obtenir de l’aide. Sachez que le fardeau associé aux maladies de peau diminue avec le temps, contrairement à bien d’autres problèmes de santé qui empirent avec l’âge.

Pour en savoir plus
Andrew Gosse:

Il est plus difficile pour les personnes atteintes de psoriasis d’avoir un mode de vie sain, mais ce n’est pas impossible, même si les difficultés sont plus grandes.

La première difficulté est d’ordre physique. Les personnes atteintes de psoriasis doivent vivre avec de la douleur et de l’inconfort que l’exercice rend encore plus intenses. Le fendillement de la peau associé au psoriasis en plaques est déjà douloureux, mais quand la sueur s’infiltre dans la plaie, on dirait un millier de lames de rasoir. Pour les personnes atteintes de rhumatisme psoriasique, le simple fait de bouger dans le cadre d’une activité ordinaire peut être un vrai défi. Dans ces circonstances, il va sans dire qu’il faut être particulièrement déterminé pour faire de l’exercice.

Bien des gens se tournent vers la nourriture comme source de réconfort, et à plus forte raison les personnes atteintes de psoriasis, parce qu’elles doivent endurer beaucoup d’inconfort. Bien entendu, les aliments les plus réconfortants ne sont généralement pas les plus sains.

Toujours pour s’échapper, les personnes atteintes de psoriasis ont également tendance à consommer plus d’alcool.

Malgré les difficultés qui ont été soulevées, j’encourage les personnes atteintes de psoriasis à continuer de mener une vie saine. Le but n’est pas de viser la perfection, mais de partir du principe que chaque petit geste compte et que l’effort en vaut le coup.

Pour en savoir plus